Retour sur le parcours entrepreneurial

Guillaume Nominé Atolia

Comme vous avez peut-être pu le lire dans l’article “Notre histoire : de Scoledge à Atolia”, l’entreprise a pour origine un parcours entrepreneurial d’étudiants strasbourgeois devenus chefs d’entreprise à la fin de leurs études.

De l’idée à la matérialisation

C’est en étudiant à l’ENSIIE Strasbourg que Guillaume a eu pour idée de créer une nouvelle application (Scoledge) dans le but d’améliorer la communication interne dans les établissements scolaires. Rejoint rapidement par son ancien camarade Billy Shen, ils se lancent dans l’aventure !

L’origine du projet

Avant le lancement de Scoledge, l’équipe a pu constater un certain nombre de failles dans les outils utilisés par les écoles : démodés, compliqués d’utilisation, ceux-ci ne répondaient plus aux besoins des utilisateurs. En effet, ils ne permettaient pas de collaborer simplement et de manière productive, ce qui entraînait une perte de temps considérable.

Une volonté d’innover

Analyse, créativité et persévérance ont été les mots d’ordre avant de démarrer le développement de l’application. Les deux étudiants savent ce qu’ils veulent : un design simple et épuré, des modules plus adaptés aux besoins des utilisateurs pour faciliter les échanges (partage des documents, rendus des devoirs ou encore publication de cours en ligne). Pour cela l’équipe choisit de créer Scoledge par le biais de techniques informatiques modernes et avancées.

Pour Billy, une vision commune du projet est une chose essentielle : L’essentiel dans une startup est de partager une vision commune au sein de l’équipe. Sans quoi vous ne pourrez jamais créer de synergie pour atteindre les objectifs de l’entreprise.

Des tests et des améliorations avant un produit “final”

L’application Scoledge a tout d’abord été installée et testée au sein de l’ENSIIE Strasbourg, école où étudiait Guillaume. Cela a permis à l’équipe de faire les premiers essais de l’application pour bénéficier des retours utilisateurs. De plus, pour répondre aux attentes du marché, ils ont également fait tester leur application à de nombreux professeurs et écoles afin de récolter des témoignages complets. Suite à cela, Billy et Guillaume ont pu améliorer l’interface afin de répondre au mieux aux besoins des étudiants et des professeurs.

Entre l’idée initiale et l’application finale la différence est notable.

Confirmer ses idées et se lancer

Les tests effectués ont alors permis aux jeunes entrepreneurs de confirmer leur intuition : proposer une idée novatrice répondant à un vrai problème au sein des établissements scolaires. L’engouement s’est fait ressentir dès le départ, avec près de 1 200 utilisateurs avant le lancement officiel de Scoledge !


La création d’entreprise

Scoledge, c’est l’histoire d’une idée novatrice, mais c’est également l’histoire d’étudiants devenus startupers.

Devenir entrepreneur n’est pas chose facile, Guillaume et Billy ont dû apprendre les ficelles de la création d’entreprise tout en bénéficiant de l’accompagnement d’organismes alsaciens. Une suite d’expériences enrichissantes qui leur a permis de concrétiser leur idée en entreprise.

La nécessité d’un cadre légal

Qui dit création d’entreprise dit papiers, enregistrements et obligations légales. Ayant remporté un concours de l’incubateur SEMIA, Billy et Guillaume ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé afin de créer leur entreprise dans les meilleures conditions !

Guillaume raconte : Créer sa boite peut faire peur au début, il vaut mieux être accompagné et se faire conseiller dans les démarches pour éviter les erreurs typiques : par exemple deux associés à 50/50 qui peut entraîner un blocage totale de l’entreprise par la suite et faire perdre un temps précieux.

Une succession d’étapes

Plus concrètement monter une entreprise représente une succession d’étapes dont les grandes lignes sont listées ci-dessous :

  • Choix de la forme juridique de la société en fonction du besoin et du secteur (dans ce cas SAS; société par actions simplifiée)
  • Rédaction des statuts
  • Création du pacte d’actionnaires
  • Blocage du capital en banque
  • Dépôt des statuts au registre du commerce
  • Publication d’une annonce légale dans les journaux
  • Obtention du KBIS

Au final Guillaume conclut : Une fois que c’est fait on se dit ce n’était pas si compliqué. C’est comme le BAC en fait, on le redoute pendant deux ans puis finalement c’est moins dur que ça en a l’air !

Se faire connaitre et trouver des financements

En se lançant dans cette aventure, Guillaume et Billy ont dû se faire connaître et trouver des partenaires pour faire avancer le projet. Ne nous le cachons pas : monter une entreprise demande temps, argent et (surtout) persévérance !

# Décembre 2014

L’application Scoledge a été lauréate dans la catégorie « étudiant » des Trophées Numéric’ Alsace organisé par la CCI. De plus, la start-up a été lauréate du concours de l’étudiant-entrepreneur organisé par le SEMIA et la Société Générale. L’équipe a alors remporté un an d’accompagnement au sein de l’incubateur d’Alsace et 10 000 € de financement.

# 2015

Scoledge a été lauréate du Kit Émergence Shadok organisé par l’Eurométropole de Strasbourg, Alsace Digitale, la CCI, le Shadok, l’association ACCRO et Orange. La startup a alors bénéficié d’un accompagnement par chacun des partenaires ainsi que d’un financement de 7 500 €.

# 2016

Le projet a également plu à Bpifrance qui a accordé une bourse French Tech à Scoledge sur 8 mois pour accélérer son développement.

Par ailleurs l’équipe a participé à de nombreux meetings, conférences dans les écoles et rencontres avec des entrepreneurs pour développer sa notoriété et se faire connaître.

Pour quels résultats ?

Immatriculée en juillet 2015, Scoledge s’est pleinement intégrée sur le marché de l’éducation et figure parmi le top 10 des startups EdTech à suivre (source: L’Étudiant).

Toujours en quête d’innovations, la version finale de l’application a été lancée à la rentrée 2016. Billy et Guillaume ont réalisé leur stage de fin d’étude au sein de la start-up qu’ils ont créé. Rejoints par Kévin Abrantes (responsable technique) et Mathilde Lorang (responsable communication), l’équipe de Scoledge dispose aujourd’hui de profils variés et des compétences techniques nécessaires à son évolution.

Tous ont alors une même volonté : être acteurs de l’éducation de demain !


Et aujourd’hui ?

De 2014 à aujourd’hui, Scoledge a gagné en notoriété et a vu son nombre d’utilisateurs croître au fil des mois. C’est en avançant dans le temps que l’équipe a choisit de proposer une version entreprise de son produit afin que tout le monde puisse utiliser son application. Pour répondre à des problématiques de communication similaires, Scoledge est alors devenue Atolia, déclinable en Atolia Education et Atolia Entreprise.

L’entreprise florissante a d’ores et déjà de nombreux partenaires et espère une évolution d’autant plus prospère dans les années à venir.


Julie Walker

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :